Cyber-Sécurité c’est la pénurie : 1.000 postes non pourvus

Patricia Cabot Cyber-sécurité


Le marché de l’emploi dans la cyber-sécurité est un marché de tension, la pénurie actuelle de professionnels qualifiés en cyber-sécurité constitue un problème majeur pour toutes les industries aux Etats-Unis, en Europe, mais aussi dans le reste du monde.
L’industrie de la cyber-sécurité doit absolument « doubler ou tripler » ses effectifs pour être en mesure de répondre à l’augmentation des violations en matière de sécurité des informations.
86% des entreprises et des professionnels de l’informatique en sont conscients, le recrutement a augmenté ces 5 dernières années de 74%, et le BLS estime que ce marché va croître de 37% d’ici 2022.
Finalement nous avons des chiffres de croissance en terme d’emploi qui sont largement prometteurs mais difficile de se réjouir quand on sait que les Etats Unis totalisent en 2015 plus de 209.000 offres d’emplois non pourvus en matière de cyber-sécurité et que la pénurie mondiale est estimée à 1 million de professionnels toujours et encore dans la cyber-sécurité. Les chiffres pour la France vont vous sembler dérisoire mais tout de même à l’échelle de notre pays nous comptons plus d’un millier de postes non pourvus alors que le nombre de jeunes diplômés se situerait seulement entre 200 et 300 par an.
Les gros recruteurs sont les intégrateurs, les ESN et les Editeurs de la sécurité.
L’ANSSI est considéré à ce jour comme le plus gros recruteur en France sur ce marché et table sur 600 recrutements en 2016, soit 100 postes de plus qu’en 2015.
Par ailleurs sur la base de notre activité chez SP Search nous constatons que nous avons de plus en plus de demandes émanant d’éditeurs qui sont à l’étranger et notamment dans la Sillicon Valley et qui viennent chercher les talents en France et en Europe.
La course aux salaires est un phénomène non négligeable dans cette tension du marché car plus la course pour le personnel qualifié augmente et plus les salaires sont à la hausse ce qui provoque des taux anormalement élevés de turn-over et d’instabilité pour le marché.
Les revenus en début de carrière sont de l’ordre de 35/37 K€ et peuvent atteindre 80 K€ pour un consultant sénior, nous n’avons pas de référentiel sur les variations de salaires dans la sécurité mais nous savons que les marchés du Big data et du Cloud annoncent des évolutions de salaires annuels bien au-dessus des standards : de 4.5 à 4.7%. Cela nous amène à penser que le marché de la cyber-sécurité n’est sûrement pas loin de ces chiffres. Par ailleurs les US ont enregistré une variation hors norme en 2015 sur le marché de l’IT qui est de 7.7%….
Patricia CABOT – Janvier 2016

Faites du bruit !!!